Parmi les différentes définitions du coaching que j’ai pu lire, voici mes préférées :

  • Le coaching a pour but de libérer le potentiel des hommes et des équipes.
  • Le coaching est l’art d’apprendre à « apprendre à réussir ».

Le coaching est avant tout un accompagnement pour celui ou celle qui veut avancer dans sa vie, en se libérant de certaines croyances limitatives. Le coaching ne peut en aucun cas remplacer une thérapie.

« Ta maladie vient de toi, mais tu ne la perçois pas. Ton remède est en toi, mais tu ne le ressens pas. Tu crois être une petite entité, mais en toi est enveloppé l’univers tout entier »

Ali ibn Abi Talib

Le coach a pour but d’aider le coaché à trouver ses propres réponses et non à répondre à sa place. Puisque chaque réponse dont nous avons besoin est en nous, il nous suffit parfois d’un peu d’introspection pour les trouver.

Il diffère du consulting par le fait qu’il ne s’agit pas ici de donner des conseils à suivre, mais plutôt d’aider le coaché à explorer les différentes options disponibles pour qu’il puisse faire son choix sur ce qui lui convient. À aucun moment, le coach ne peut décider à la place du coaché contrairement au consulting où la mission d’amélioration est confiée d’emblée au consultant qui va prendre les décisions nécessaires pour atteindre un objectif prédéfini.

Il est indispensable bien évidemment de définir des objectifs clairs et précis dans le cadre d’un coaching. Le modus operandi par contre diffère de celui du consulting.

Le coaching personnel est un secteur en plein boom actuellement. Il représente 2 milliards de dollars de chiffres annuels à travers le monde.

Beaucoup de coachs sont autoformés : certains biens, d’autres moins. Il n’y a pas de régulation réelle dans ce métier pour le moment. Des groupements existent, mais devenir membre revient parfois assez cher. Les plus actives sont l’ICF (International Coach Federation), l’ICI (International Associations of Coaching Institutes, l’ECA (European Coaching Association), l’IACC (International Association of Certified Coach). Ces associations et fédérations certifient certaines formations pour permettre une meilleure homogénéité dans la pratique de cette discipline. La diversité des types de coaching en fait un métier riche, touchant à plusieurs domaines de compétences,  mais aussi plus difficile à réguler.

Avant de choisir votre coach, il est important d’avoir un entretien préalable pour en savoir plus sur sa personne, ses compétences, mais aussi pour savoir si vous vous sentez à l’aise pour parler avec lui. Il s’agit vraiment d’une relation humaine où la plupart des conversations auront lieu de cœur à cœur.