fbpx

Le jour d’Al Quds

mai 20, 2020

Chaque année, le dernier vendredi du mois de Ramadhan est marqué par ce que l’on appelle “AL QUDS DAY”.

De quoi s’agit-il ?

Le 7 août 1979, quelques mois après la victoire de la Révolution islamique en Iran, l’Ayatollah Khomeini a déclaré le dernier vendredi du mois de Ramadan de chaque année comme la Journée de Jérusalem, dans lequel les musulmans dans le monde entier uniraient en solidarité contre Israël et à l’appui des Palestiniens. Khomeiny a déclaré la libération de Jérusalem un devoir religieux pour tous les Musulmans. Ce jour il a déclaré:

« J’invite tous les musulmans à choisir le dernier vendredi du mois béni de Ramadan pour se rassembler et exprimer leur solidarité avec le peuple Palestinien, en apportant leur soutien à la récupération de leurs droits légitimes. Pendant de nombreuses années, j’ai averti les musulmans du danger que représentai l’usurpateur d’Israël qui, aujourd’hui, a intensifié ses attaques sauvages contre les frères et sœurs palestiniens, et qui, dans le sud du Liban en particulier, est constamment en train de bombarder des maisons palestiniennes dans l’espoir d’écraser la lutte palestinienne. J’appelle tous les musulmans du monde et tous les États islamiques à s’unir pour couper les mains du régime occupant d’Al-Quds et de ceux qui les protègent. Je demande à tous les musulmans du monde à sélectionner comme la Journée d’Al-Quds le dernier vendredi du mois sacré du Ramadan – qui est lui-même une période à déterminer et peut également être le déterminant du sort du peuple palestinien – et à travers une cérémonie démontrant la solidarité des musulmans à l’échelle mondiale, annoncant leur soutien aux droits légitimes du peuple musulman. Je demande à Dieu Tout-Puissant pour la victoire des musulmans sur les infidèles. »

— Ayatollah Khomeini2 (source : Wikipedia)

Pas seulement la Palestine

Depuis, cette journée d’Al-Quds est devenue un symbole pour élever la voix contre toutes les oppressions envers les musulmans qu’ils soient shiites ou sunnites et quelquesoit le pays dans lequel cela se passe et la liste est longue :

  • Palestine
  • Afghanistan
  • Syrie
  • Iraq
  • Nigeria
  • Inde
  • Birmanie
  • Yemen
  • Chine
  • Syrie
  • Pakistan
  • Arabie Saoudite
  • Le Sri Lanka

Et j’en passe …

Qui ?

De par le monde les musulmans sont opprimés et tués mais les instances internationales sont silencieuses. Il semblerait que certains pays, certaines populations et certains dirigeants ont “un permis de tuer en toute légalité”. (https://www.franceinter.fr/emissions/le-monde-a-l-envers/le-monde-a-l-envers-26-fevrier-2020) (https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/ouighours-opprimes-dans-le-xinjiang-des-documents-montrent-l-implication-de-xi-jinping_2107765.html)

Certains gouvernements incitent à la haine contre les musulmans : des lois anti-musulmans sont votées, des lois qui restreignent leurs droits d’une façon ou d’une autre. Et n’allez pas croire que seuls les pays que l’on considère “en guerre” cités plus haut sont en cause. Non ! Des pays soi-disants des droits de l’homme comme les Etats-Unis ou même des pays Européens sont en cause et complices de cette oppression.

A certains endroits, ce sont des des ethnies qui se permettent de massacrer les musulmans sans que cela ne dérange personne. Où sont ceux qui sont les spécialistes de l’ingérence en Iran, en Irak et en Syrie ? Nous avons tous compris la logique de fonctionnement du monde actuel :

  • Si le musulman est en train de s’épanouir et de devenir fort, il faut lui imposer des sanctions et lui envoyer des armées. Il ne doit surtout pas devenir indépendant économiquement et politiquement. N’est-ce pas ? Ces pays super-puissants qui se permettent de décider quel pays a droit au nucléaire et lequel n’y a pas droit, où sont-ils ? Ont-ils perdus leur voix tout d’un coup ?
  • Si le musulman est en train de se faire tué, massacré, on ferme les yeux, les oreilles et la bouche. Tout d’un coup, les drones ne vont plus partout, les espions n’arrivent pas à avoir les informations, ou tout simplement personne n’a pas envie de savoir et d’avoir sa conscience remuée et de perdre son sommeil la nuit.

Il en est de même lorsque des crimes islamophobes sont perpétrés :

  • Lorsqu’un musulman est tué c’est un “suprémaciste blanc” qui l’a tué
  • Lorsqu’un non-musulman est tué, c’est un terroriste islamiste

Logique ? NON ! NON ! et NON!

Réveillons-nous et arrêtons d’accepter ce système “deux poids deux mesures”.

La fable de la grenouille

La fable de la grenouille relate une observation supposée concernant le comportement d’une grenouille placée dans un récipient contenant de l’eau chauffée progressivement. Elle vise à mettre en garde contre une accoutumance ou habituation conduisant à ne pas réagir à une situation grave. Cette fable peut s’énoncer ainsi :

Si l’on plonge subitement une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échappe d’un bond ; alors que si on la plonge dans l’eau froide et qu’on porte très progressivement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdit ou s’habitue à la température pour finir ébouillantée.

Ce récit, presque entièrement fictif, insinue que lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite ni réaction ni opposition ni révolte. Les phénomènes d’adaptation, généralement bénéfiques à l’individu et aux sociétés, se révèlent finalement nocifs.

Source : Wikipedia

Nous sommes devenus les grenouilles malheureusement et nous nous sommes habitués à cette oppression. Elle ne nous touche plus vraiment, et cela fait partie de la “normalité” n’est-ce pas ?

Pourquoi ?

Parce que cela arrive dans une contrée lointaine et n’arrive qu’aux autres ?

Pourtant, la pandémie de COVID-19 actuelle devrait nous avoir appris au moins une chose : Toute l’humanité est liée et chaque acte perpétré dans un endroit précis impacte le monde entier. Combien de morts cette pandémie va t-elle encore faire parce qu’une personne à Wuhan a manger un Pangolin infecté d’une forme mutante de ce virus ? Lorsque les Africains meurent par milliers du paludisme, personne ne s’en souciait, non plus. Mais là avec le COVID-19, pays pauvres, et pays riches sont tous vulnérables donc tout le monde réagit. Nous devrions toujours réagir à ce qui se passe dans le monde parce que l’humanité devrait être unie. Nous sommes dans le même bateau. Lorsque le Titanic a percuté l’Iceberg, les premiers touchés avaient été les personnes des classes inférieures mais au final c’est le bateau entier avec sa salle de bal luxueuse qui a sombré. Allons-nous nous taire et laissé l’humanité sombrer dans une cruauté sans nom et d’une forme exponentielle chaque instant ? La marmite est beaucoup trop chaude et la grenouille est en train de mourir avec notre conscience.

Comment agir ?

Chaque année, lors de cette journée d’Al-QUDS symbolique, des manifestations ont lieu de par le monde et sur internet aussi. Cette année, compte-tenu de la situation exceptionnelle la manifestation sera en ligne sur les réseaux sociaux à travers le Hashtag #FlyTheFlag.

Prenez une photo de vous avec le drapeau Palestinien et postez votre photo sur les réseaux sociaux avec le Hashtag #FlyTheFlag. Vous pouvez aussi bien sur choisir un décor du drapeau Palestinien mais aussi mettre une photo du drapeau tout simplement sur vos réseaux sociaux avec le hashtag. Utilisons la force des médias pour faire entendre la voix des opprimés, c’est la leçon que nous as appris l’Imam Al Hussain (as) : les médias à l’époque étant représentés par Sayyada Zainab (sa) qui propagea l’évènement de Karbala au fil des années.

Si vous pensez que votre action, aussi petite soit-elle n’aura aucun effet, détrompez-vous ! Vous avez votre part du colibri (Prochainement) à faire et si tout le monde s’y met et prend ses responsabilités, même une armée d’éléphants peut être battue par des oiseaux portant des pierres d’argiles dans leur bec.

N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Eléphant?
N’a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine?
et envoyé sur eux des oiseaux par volées
qui leur lançaient des pierres d’argile?
Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée.

Coran, Sourate 105, Al-Fil

Les médias se sont démocratisés et nous avons notre voix à faire entendre. Ces mêmes réseaux sociaux qui ont permis le “Printemps arabe”, nous nous en servons aujourd’hui pour poster notre petite vie tranquille (photos, citations, recettes, exploits…) mais ils sont puissants et nous devons nous en servir à bon escient.

#FlyTheFlag : Flyons Le Flag Tous Ensemble

Voici quelques liens vers la campagne #FlyTheFlag :

https://fr.isna.ir/news/99022820160/Le-monde-salue-la-campagne-pro-Palestine-de-FlyTheFlag

Suivre le hashtag sur Instgram : https://www.instagram.com/explore/tags/flytheflag/?hl=fr